« Quand je sors de chez moi, j’appartiens à tout le monde » | La Depeche du jour

« Quand je sors de chez moi, j’appartiens à tout le monde »

« Quand je sors de chez moi, j’appartiens à tout le monde »

Lors d’une récente interview accordée au Sunday Morning, Lady Gaga s’est confiée à propos des revers de la célébrité.

Durant une interview qu’elle avait accordée à l’émission télévisée Sunday Morning, Lady Gaga s’est exprimée au sujet des revers de la célébrité, qu’elle n’arrive pas toujours à supporter: « Je suis parfaitement au courant que dès l’instant où je quitte ma propriété, je ne suis plus libre. Dès l’instant où je sors, j’appartiens, d’une certaine façon, à tout le monde », explique Lady Gaga au présentateur Lee Cowan. « C’est légal de me suivre, c’est légal de m’espionner à la plage. Et je ne peux pas appeler la police ou leur demander de partir ».

Alors qu’elle ne peut retenir quelques larmes, la pop star explique à quel point il peut parfois être difficile d’être une célébrité. Ce sont par ailleurs les interactions humaines qui lui manquent le plus: « Les gens me manquent. Ca me manque, tu sais, de pouvoir aller n’importe où et de rencontrer un inconnu et dire « Salut », et puis d’engager une conversation, à propos de la vie. J’aime les gens ».

En juin dernier, la chanteuse avait déjà dit au magazine Variety qu’elle ne « pouvait pas penser à quoi que ce soit qui isole plus quelqu’un que la célébrité ».

7sur7

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.