Point sur la sécurité du Magal-Mbacké, Diourbel, Bambey et Touba: 61 individus interpellés pour  »diverses infractions | La Depeche du jour

Point sur la sécurité du Magal-Mbacké, Diourbel, Bambey et Touba: 61 individus interpellés pour  »diverses infractions

Point sur la sécurité du Magal-Mbacké, Diourbel, Bambey et Touba: 61 individus interpellés pour  »diverses infractions

Les opérations de sécurisation pré-magal, effectuées par les commissariats de Mbacké, Diourbel, Bambey et Touba, ont permis d’interpeller 61 individus pour « diverses infractions », apprend-on du Bureau des relations publiques de la police nationale.

Ces interpellations concernent des cas de vol (2), de détention et trafic de chanvre indien (1), d’escroquerie (2), d’abus de confiance (3), de détention et usage de chanvre indien (3), d’ivresse publique (13).

Deux cas de flagrant délit de vol ont été également enregistrés (2), compte non tenu de 4 interpellations « pour nécessité d’enquête », 25 pour « vérification d’identité », une interpellation « pour complicité de vol », une « pour détention d’arme blanche » et autres « pour détention de produit cellulosique ».

Concernant les quantités de drogue saisie, le Bureau des relations publiques de la police nationale parle de « 23 cornets de chanvre indien » et évoque 12 cas d’accident dont 06 corporels, 4 dégâts matériels, 2 mortels, pour « plus de 100 » motos-jakarta saisies.

« Par ailleurs, peut-on lire, en plus des 1.550 policiers engagés dont 891 éléments du GMI, d’autres démembrements de la Police nationale sont mis à contribution », dont une équipe de l’OCRTIS, l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants.

D’autres renforts sont venus de la Direction de la police judiciaire, de la Brigade de lutte contre la piraterie, de la Brigade de lutte contre la criminalité, de celle contre la cybercriminalité, ainsi que de la Brigade prévôtale.

Sont également venues en appoint de ces démembrements, deux équipes de la Compagnie de la circulation et de la section des accidents, note le communiqué.

Il signale en outre l’érection de 7 postes de police avancés ‘’représentant des commissariats en miniature pour rapprocher encore plus la police des citoyens’’.

Mots clés

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.