Nafissatou Thiam décroche le Mérite Sportif 2016 | La Depeche du jour

Nafissatou Thiam décroche le Mérite Sportif 2016

Nafissatou Thiam décroche le Mérite Sportif 2016

Nafissatou Thiam, médaillée d’or aux Jeux olympiques de Rio en heptathlon, a été désignée jeudi lauréate du Trophée du Mérite Sportif 2016. L’athlète namuroise de 22 ans, qui participe actuellement à un stage du Comité olympique belge à Lanzarote (Espagne), succède ainsi au relais masculin du 4x400m.

L’heptathlète avait amélioré cinq records personnels à Rio et battu le record du monde de saut en hauteur dans le cadre d’un heptathlon, pour un total de 6.810 points constituant un nouveau record de Belgique.

Nafi Thiam avait déjà été désignée espoir européen 2016 et Sportive belge 2014, récompense qu’elle pourrait encore obtenir cette année. Son principal concurrent pour le Mérite Sportif était Greg Van Avermaet, également médaillé d’or à Rio mais aussi vainqueur de Tirreno-Adriatico et porteur du maillot jaune sur le Tour de France. Sur les dix derniers trophées du Mérite Sportif attribués, c’est la cinquième fois que l’athlétisme est mis à l’honneur.

En cette année lors de laquelle les sportifs belges ont brillé aux Jeux, le choix du jury, composé de légendes du sport belge telles que Kim Gevaert, Eddy Merckx, Joels Smets ou encore Ingrid Berghmans, n’aura pas été facile. Néanmois, « elle a fait une telle impression en réalisant cette performance, d’un si haut niveau et à un si jeune âge, qu’elle a mis tout le monde d’accord », a commenté Kim Gevaert.

Pour son principal concurrent Greg Van Avermaet, également médaillé d’or à Rio mais aussi vainqueur de Tirreno-Adriatico et porteur du maillot jaune sur le Tour de France, il y aura sûrement d’autres occasions de décrocher le trophée, estime Eddy Merckx. « Par exemple en devenant champion du monde l’an prochain », sourit le Cannibale.

« Cela fait plaisir. C’est chouette »

Nafissatou Thiam a appris très naturellement jeudi à Lanzarote qu’elle venait d’obtenir le Trophée National du Mérite Sportif, la plus prestigieuse distinction décernée à un Sportif belge. « C’est une belle reconnaissance et un encouragement pour l’avenir », a poursuivi la championne olympique de l’heptathon à l’issue d’un entraînement programmé lors du stage annuel du Comité Olympique et Interfédéral Belge dans l’île de l’archipel des Canaries.

Apprenant qu’il ne peut être obtenu qu’une seule fois dans une carrière, elle a ajouté: « C’est d’autant plus spécial. Mais ce qui m’intéresse ce sont les performances sur la piste, les grands championnats. Tout ce qui en plus c’est du bonus. Mais ce n’est pas un objectif et ce ne le sera jamais d’obtenir des trophées après. »

« Nafi peut prendre sa pension maintenant »

« Comme elle ne pourra l’avoir qu’une fois, elle peut prendre sa pension maintenant », a plaisanté Roger Lespagnard, l’heureux entraîneur de Nafissatou Thiam, championne olympique de l’heptahlon à Rio et lauréate, à 22 ans à peine, du Trophée National du Mérite Sportif 2016, jeudi. « C’est une belle récompense, elle le mérite d’ailleurs. Non seulement, elle a eu le titre (olympique), mais elle a aussi réalisé une performance (la meilleure du monde en 2016 avec 6810 points, ndlr) », a ajouté plus sérieusement le coach fléronnais. « Elle est désormais repartie dans son trip sportif depuis le 17 octobre. Deux mois d’attente, c’est long pour un entraîneur. On y va tout doucement quatre fois par semaine. »

Commandeur du Mérite wallon

Nafissatou Thiam a également été élevée jeudi au rang de commandeur du Mérite wallon, à l’occasion d’une remise de distinctions aux médaillés des Jeux olympiques et paralympiques de Rio, au siège du gouvernement wallon (Elysette). Elle avait déjà été faite chevalier du Mérite wallon en 2014 en sa qualité d’espoir. La promotion au grade de commandeur est la première opérée pour cette distinction régionale créée en 2011.

Les hockeyeurs sur gazon John-John Domhen, capitaine des Red Lions, et Simon Gougnard ont été faits officiers du Mérite wallon pour leur médaille d’argent décrochée avec l’équipe nationale.

Les médaillés de bronze Jean-François Deberg et Christophe Hindricq (relais handibike) ainsi que le tennisman en fauteuil roulant Joachim Gérard ont également été faits chevaliers. Médaille d’or et d’argent en équitation paralympique, Michèle George, déjà commandeur depuis 2012 et ses premières médailles d’or, a été saluée par le gouvernement pour sa confirmation brésilienne.

L’exécutif wallon avait décidé, lors de la traditionnelle remise des Mérites wallons en septembre, d’attendre la clôture des Jeux paralympiques afin de décorer l’ensemble des athlètes qui se seraient distingués à Rio.
7sur7

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.