Me Souleymane Ndéné Ndiaye: “Wade n’a jamais eu l’intention de confisquer le pouvoir” | La Depeche du jour

Me Souleymane Ndéné Ndiaye: “Wade n’a jamais eu l’intention de confisquer le pouvoir”

Me Souleymane Ndéné Ndiaye: “Wade n’a jamais eu l’intention de confisquer le pouvoir”

Le 25 mars 2012, une soirée, mille et une versions. Apres la sortie malencontreuse de Me Ousmane Ngom et les réactions tous azimuts, aujourd’hui c’était le tour de Souleymane Ndéné Ndiaye, dernier Premier ministre sous l’administration Wade, de donner sa version des faits dimanche dans l’émission Grand Jury sur la Rfm.

“Je n’étais pas au Palais, j’étais à Kaolack, et c’est le Président Wade qui m’a appelé à 20 heures. Il m’a d’abord posé la question de savoir: ”Où est-ce que tu es?” ”Monsieur le Président, je suis à Kaolack”. ”Mais il faut rentrer (Me Wade) je suis en train de suivre les résultats mais Macky nous a battu, tu suis les résultats?”. ”Oui je (Souleymane Ndéné Ndiaye) les suis… Ensuite, il me demande de rentrer et que si je n’arrive pas trop tard à Dakar, je passe le voir”.

“Le lendemain, poursuit Me Ndiaye, c’est lui-même qui m’annonce la tenue d’une réunion du Conseil national de sécurité. Cette réunion se tenait tous les lundis à 13 heures (…) Après son rappel de tout ce qui s’est passé le 25 mars, j’ai pris la parole et je me suis exprimé et le président Wade n’avait pas l’air de quelqu’un qui était choqué par la défaite parce qu’il l’avait acceptée avec dignité… Le président Wade est un démocrate”.

“Il m’a demandé d’appeler Macky Sall et de le féliciter, ce que j’ai fait. J’ai appelé sur son téléphone, c’est Pape Samba Diop qui a répondu ensuite il lui a passé l’appareil et j’ai fini mes propos en lui rappelant qu’on ne peut pas faire du neuf avec du vieux et il a rigolé”, confie l’ex-Pm de Me Wade.

Concernant celui qui a passé Wade au vainqueur Macky Sall, Me Souleymane Ndéné Ndiaye dit clairement qu’il n’était pas au Palais le soir du 25 mars.

Cependant Souleymane Ndéné Ndiaye reste catégorique que “Wade n’a jamais eu l’intention de confisquer le pouvoir” contrairement à ce qu’avait dit Me Ousmane Ngom même si par la suite il a voulu rectifier le tir en disant que ses propos ont été déformés.

senego

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.