Me El Hadj Diouf : “qui tue doit être tué, c’est la seule solution” | La Depeche du jour

Me El Hadj Diouf : “qui tue doit être tué, c’est la seule solution”

Me El Hadj Diouf : “qui tue doit être tué, c’est la seule solution”

Me El Hadj Diouf prend le contre-pied du Président Macky Sall à propos de la sentence réservée aux coupables de meurtre. Dans un entretien accordé à La Tribune, Celui qui se réclame toujours “Avocat du peuple” , prône la peine de mort. Il invite, d’ailleurs les parlementaires de la coalition présidentielle à respecter la “volonté du peuple sénégalais” en optant également pour le retour de la peine de mort.

“Macky Sall doit écouter son peuple, il doit s’adresser à l’Assemblée Nationale par un projet de loi afin de faire revenir la peine de mort. Sinon les députés eux-mêmes doivent, par une proposition de loi, voter le retour de la peine de la mort. Si je ne vois pas de clignotants, si je ne vois pas le signale de la part du Gouvernement, si les députés de Benno Bokk Yakaar continuent de nous tympaniser en nous disant que cela ne règle pas le problème, moi je vais faire une proposition de loi pour faire revenir la peine de mort”, défend Me El Hadj Diouf dans cette interview parcourue par Senego.

Pour le député, c’est ce qui arrange le peuple sénégalais qui est inquiet aujourd’hui. “Il faut terroriser les criminels. Il faut qu’ils sachent qu’en tuant, ils seront tués. C’est la seule solution. Certains parlent des Etats-unis en disant que là même où il y a la peine de mort, on tue beaucoup.

Ce n’est pas la peine d’aller aux USA restons au Sénégal : lorsque la peine de mort était en vigueur dans notre droit positif, il n’y avait pas beaucoup de crimes, on les comptait sur le bout des doigts. C’est quand on a éliminé la peine de mort qu’on a assisté à une croissance exponentielle des assassinats et des meurtres. Les gens savent qu’en tuant ils ne seront pas tués”, révèle-t-il.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.