Marché Ocas de Touba, Médina Gounass et Diaobé – Les lieux d’approvisionnement des armes à feu sans autorisation | La Depeche du jour

Marché Ocas de Touba, Médina Gounass et Diaobé – Les lieux d’approvisionnement des armes à feu sans autorisation

Marché Ocas de Touba, Médina Gounass et Diaobé – Les lieux d’approvisionnement des armes à feu sans autorisation

Le constat est effarant, car rien que pour l’année en cours, 1 000 permis de détention et port d’armes, ont été délivrées par les autorités compétentes. Comment et sur quelles bases ? Mystère et boule de neige. Toutefois, c’est un chiffre qui fait froid au dos par rapport à la population et aux individus en droit de posséder un canon à portée de main.
Pis, dans ce dossier de trois (3) pages titré : «les vérités de la gâchette», les lieux d’approvisionnement d’armes à feu, au Sénégal, restent sans conteste, le marché Ocas de Touba, la cité religieuse de Médina Gounass et le très populaire marché de Diaobé, dans la région de Kolda, département de Vélingara.
En effet, dans ces lieux où le contrôle est quasi-inexistant, la circulation d’armes à feu est monnaie courante. Et le plus souvent, croient savoir nos confrères, aussi bien les vendeurs que les acquéreurs, tous sont dans l’inégalité totale. Chose qui fait dire à un sociologue interrogé, que «nos sociétés produisent de la violence».
EnQuête

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.