Macky ou l’histoire du petit nègre et la médaille TIMIS-COSMOS (Mamadou Seck) | La Depeche du jour

Macky ou l’histoire du petit nègre et la médaille TIMIS-COSMOS (Mamadou Seck)

Macky ou l’histoire du petit nègre et la médaille TIMIS-COSMOS (Mamadou Seck)

Chronique d’une prime à l’escroquerie au pétrole et au gaz

Il ne fait plus de doute que Mr Macky Sall est entré à l’école de la magie où il a appris à voler sur un balai et à faire des potions magiques qui le rendront invisible !
Désormais le célèbre filme d’Harry Potter, plusieurs fois « oscarisé », rivalise avec le Macky Potter !
Nous ne somme plus dans le célèbre roman « le Vieux négre et la médaille » de Ferdinand Oyono, mais dans une science fiction Mackyenne et dynastique à l’aune des scandales parrainés par ce petit négre et la médaille Timis-Cosmos.
Ferdinand Oyono nous enseignait que l’homme bafoué et meurtri apprend comment on passe du ressentiment et de la colère à la lutte pour la justice.
De la justice, il en manque dans ce pays, de la transparence, il n’en existe pas et du mensonge, c’est le quotidien de ceux qui nous gouverne depuis 2012.
Macky est passé pour devenir le plus grand escroc vis à vis de son peuple.
Au moment où le peuple demande a être édifié sur les scandales de notre pétrole et du gaz avec un délit initié à la clé, le Président Macky Sall ne s’est pas caché, après avoir planté son Hôte à Dakar, le Roi du Maroc, en allant récolter à la chambre de commerce de Washington sa prime à l’escroquerie pour bon et loyaux services rendus à Timis et à Cosmos.
Par cet acte, Macky Sall vient d’attester qu’il était au début et en bout de la chaine de ce grand Mic..Mac..ky où son jeune frère, Aliou Sall, n’était que l’ombre de lui même.
Macky Sall vient de mettre sur la table la dernière pièce du puzzle d’une escroquerie à grande échelle de nos ressources minières.
Ce puzzle est l’apanage d’une triade en mouvement synchrone, de criminels financiers depuis 2012 où l’émetteur est Macky sall, le récepteur Aliou Sall et l’effecteur Franck Timis.
Ce triade fonctionne comme à l’image de l’arc réflexe d’un mouvement volontaire que met en œuvre notre organisme à chaque fraction de seconde pour la synchronisation d’un mouvement de flexion ou d’extension de nos membres supérieurs ou inférieur en mettant en jeux l’émetteur, la volonté, le récepteur, la moelle épinière, et l’effecteur qui est le muscle.
Par ce jeux de synchronisation réglé comme du papier à musique, Macky Sall vient d’avoir son étoile dans le Mackywood Boulevard qui rivalise avec le très célèbre Hollywood boulevard qui honore ceux qui ont marqué de leur empreinte l’histoire du 7 éme Art.
De l’art, le Macky n’en a qu’une : c’est duper pour durer !
Au moment où, dans 1 mois et demi, 99,99 % du peuple Sénégalais seront des Apatrides, car n’auront plus de carte d’identités, le Président de la République se trouve un loisir de répondre au déjeuner organisé dans sa 2 éme Patrie, qu’est les USA, sur invitation de Cosmos énergie et de la United Africain Business Center (USBC) pour l’honorer sur sa facilitation des Business Men américaine à s’accaparer nos ressources via Aliou Timis.
Cela démontre, encore une fois, que Macky se moque éperdument des Sénégalais qui n’ont que leurs yeux pour pleurer par rapport à leur décadence économique, sociale, sanitaire et environnemental parce que Macky est tout, sauf sérieux !
Dans le Macky, la transparence ne règne pas dans le monde de nos deniers publics. les intérêts de sa dynastie viennent heurtés l’intérêts du peuple ; parce que nous ne sommes toujours pas sortis de la collision entre la dynastie Faye-Sall et le monde des affaires privées et publiques.

De l’indignation ne suffit plus, quand on découvre que le président de la république, par cet acte qu’il vient de poser avec le déjeuner de COSMOS énergie, vient de Parapher le processus de sa destitution si on était dans un état de droit, avec des institutions qui fonctionnent normalement et une justice indépendante.
De l’honneur des lanceurs d’alerte, il n’en a cure et les hauts fonctionnaires qui fouinent dans les affaires de sa dynastie sont livrés à sa meute de loups qui se chargent des sales besognes qui n’honorent pas la république.
Les affaires Sonko et de Nafi Ngom Keita en attestent leurs forfaitures.

Pendant ce temps le Macky met les gaz dans le budget de la présidence :
– 33 conseillers spéciaux pour Macky
– le nombre de chargé de mission passe de 22 à 65 en une année
– le secrétariat du macky se déplace pour 200 millions /an en carburant
– le centre Abdou Diouf coûte 230 millions /an aux contribuables
– 3,7 milliards /an de frais de déplacement de la présidence
– 8,85 milliards de fond Politique pou Macky Sall
Tout cela rentre dans la gestion sobre et vertueuse que le Macky avait promis à son peuple ! Cherchez l’erreur !

N’est-il pas plus judicieux et plus juste, vis à vis du peuple, que le Macky puisse reconnaître que leur maladie imaginaire qu’est l’émergence, n’est que le reflet de leur boulimie effrénée à arroser sa dynastie de nos deniers publiques quid a accepter de recevoir la médaille du petit négre de service des mains de Cosmos-Timis.
Et le pire, c’est qu’après chaque réception à l’étranger, Macky Sall prend la porte dérobée pour échapper aux huées de son peuple dépité !

Dr Seck Mamadou
Cadre Libéral – Paris
Fédération PDS de France

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.