Les vérités de Jean Paul Dias à Macky Sall : « les fauteurs de troubles, c’est le ministre de l’Intérieur ‘petit’ Préfet de Dakar » | La Depeche du jour

Les vérités de Jean Paul Dias à Macky Sall : « les fauteurs de troubles, c’est le ministre de l’Intérieur ‘petit’ Préfet de Dakar »

Les vérités de Jean Paul Dias à Macky Sall : « les fauteurs de troubles, c’est le ministre de l’Intérieur ‘petit’ Préfet de Dakar »

Jean-Paul Dias ne partage pas l’avis du Président Macky Sall qui a dit, hier, à Tambacounda, que l’opposition a crée une situation de « désordre » lors de la manifestation de vendredi dernier, réprimée par les forces de l’ordre. Le leader du Bloc des centristes gaïndé n’a pas mâché ses mots sur les ondes de la Rfm pour imputer la bévue au ministre de l’Intérieur, au préfet de Dakar ainsi qu’aux forces de l’ordre qui, dit-il, n’ont pas respecté le droit constitutionnel à la marche.
« Je marque mon désaccord aux propos du président de la République. Si désordre il y a eu, ça ne peut pas venir des manifestants », a-t-il dit avant de livrer le fond de sa pensée : « Nous ne sommes pas de l’opposition, nous sommes des démocrates et nous devons nous dire la vérité. La vérité, c’est que son ministre de l’Intérieur (Abdoulaye Daouda Diallo) est l’auteur du désordre, ainsi que le « petit Préfet » de Dakar (sic) dont on se demande où est ce qu’il a étudié les textes de loi »
Ce que M. Dias n’arrivent pas à digérer, c’est le fait que les forces de l’ordre aient poursuivi les manifestants du rond-point de la Rts jusqu’à l’avenue Bourguiba avant de jeter des grenades lacrymogènes à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur. « Je pense que le mieux, c’est de regarder calmement la situation. Parce qu’on ne peut pas avoir lancé le dialogue national après plus de huit heures d’horloge et se retrouver dans cette situation », souligne-t-il.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.