L’élection de Trump, un « séisme » pour le monde | La Depeche du jour

L’élection de Trump, un « séisme » pour le monde

L’élection de Trump, un « séisme » pour le monde

La Russie, la Chine, le réchauffement climatique, les relations internationales: l’arrivée au pouvoir de Donald Trump aura un impact considérable aux quatre coins de la planète.

Voir Donald Trump poser ses valises à la Maison Blanche n’est « pas du tout une bonne chose pour l’Europe », selon Sebastian Santander, professeur en relations internationales à l’université de Liège (ULg) et spécialiste des États-Unis.

Comme le vote pour le Brexit (23 juin), l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis, première puissance militaire, est un « séisme » pour le monde. Tout au long de sa campagne, « rendre sa grandeur à l’Amérique » a été la promesse préférée du milliardaire. Pour lui, il faut reconstruire un pays « en ruines » en donnant la priorité au retour du bien-être et de la prospérité des Américains chez eux.

Europe et Russie

En terme de politique étrangère, le programme de Donald Trump reste assez inconnu. On sait juste que le showman a soutenu le vote en faveur du Brexit en critiquant l’Union européenne. Selon ses propos, Donald Trump, qui souhaite augmenter la taille de l’armée américaine, a promis de » mettre KO les djihadistes engendrés par Hillary Clinton ».

Et la Russie? Les relations entre les États-Unis et le Kremlin se sont gravement détériorées depuis un an. Donald Trump s’est montré conciliant dans son discours de victoire, tout en précisant qu’il placera « les intérêts américains en premier ». « President Trump » n’a cessé d’encenser Vladimir Poutine qu’il juge comme « un meilleur leader que Barack Obama ».

Réchauffement climatique

« Sa fascination pour l’homme à poigne de Moscou ira-t-elle jusqu’à accepter certaines de ses visées sur le voisinage de la Russie (Ukraine, Géorgie) et le Moyen-Orient, voire l’idée d’un deuxième Yalta auquel aspirerait M. Poutine? », s’interroge Le Monde ce mercredi.

Donald Trump souhaite dénoncer l’accord de Paris sur le réchauffement climatique: ira-t-il jusqu’au bout de ses idées? Il accuse aussi la mondialisation d’avoir détruit l’emploi aux États-Unis. La Chine est donc dans son collimateur, même s’il devra affronter un autre homme fort en la personne du président Xi Jinping: rejet de l’accord de libre-échange avec l’Asie, instauration des barrières tarifaires sur les produits chinois et renégociation de l’accord de libre-échange avec le Canada et le Mexique.

Impact sur les relations internationales

De l’Europe à l’Asie, l’arrivée au pouvoir de Donald Trump aura un impact considérable sur les relations internationales. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour le monde, même si Donald Trump devra tempérer certaines de ses positions.

« Je serai le président de tous les Américains », a déjà assuré Donald Trump. D’ici le 20 janvier, la formation de sa future équipe nous permettra de voir un peu plus clair sur ses réelles intentions.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.