Hélène Tine révèle : «Le Hcct aura un budget de 6,5 milliards dont 500 millions de fonds politiques pour Tanor» | La Depeche du jour

Hélène Tine révèle : «Le Hcct aura un budget de 6,5 milliards dont 500 millions de fonds politiques pour Tanor»

Hélène Tine révèle : «Le Hcct aura un budget de 6,5 milliards dont 500 millions de fonds politiques pour Tanor»

Ceux qui disaient qu’Ousmane Tanor Dieng et la Direction du Parti socialiste avaient donné des gages pour obtenir la présidence du Haut Conseil des collectivités territoriales n’avaient pas tort. Hélène Tine, invitée ce dimanche de l’émission «Janoo Bi» de Sud Fm, confie que c’est un projet de budget de 6,5 milliards qui leur est soumis. Les députés devront voter très prochainement 6,5 milliards comme budget de fonctionnement pour la nouvelle institution. Et la plus cocasse dans cette affaire, d’après Hélène Tine au micro de Sud Fm, est que, dans ce budget de 6,5 milliards destiné au Hcct, les 500 millions, seront des fonds politiques au profit du président qui va être installée, lundi 31 octobre prochain.
Le Pm Dionne à l’Assemblée nationale jeudi prochain

Hélène Tine a aussi confirmé que le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne fera face aux députés jeudi prochain, dans le cadre des questions d’actualité.
Elle affirme aussi que le Budget de l’Ofnac qui était sorti de la présidence de la République, pour l’indépendance de celle-ci, sera à nouveau logé à la présidence de la République. Pour elle, c’est un recul, au-delà de confirmer les soupçons de ceux qui pensent que le président de la République veut avoir l’Ofnac sous contrôle. Et Hélène Tine de conclure sur cette question, en indiquant que le Sénégal devrait tendre à en finir avec les mandats de trois ans pour l’Ofnac et amener celui-ci, une bonne fois pour toute, à six années pour lui permettre de faire correctement son travail.
Hélène Tine dément Cheikh Seck

Elle est aussi revenue sur l’affaire Barthélémy Dias qui fait l’actualité. Et c’est pour, au-delà de dénoncer la forme, dire que Barthélémy Dias a effectivement écrit à tous les députés, il y a de cela deux ans, pour demander la levée de son immunité parlementaire. «Barthélémy Dias a écrit à tous les députés. Moi, Hélene Tine, j’ai reçu sa lettre comme d’autres députés. Il a écrit depuis plus d’un an. Je prends à témoin le président de l’assemblée nationale, Moustapha Niasse. Il a reçu la lettre de Barthélémy Dias, demandant la levée de son immunité parlementaire», a dit Hélène Tine. Non sans appeler ses collègues à cesser de faire dans la politique et dire la vérité quelque soit ce que cela coûte.

Jotay

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.