Haut Conseil des collectivités territoriales: Macky offre la présidence à Tanor | La Depeche du jour

Haut Conseil des collectivités territoriales: Macky offre la présidence à Tanor

Haut Conseil des collectivités territoriales: Macky offre la présidence à Tanor

Sans surprise Macky Sall a, par un décret signé ce 20 octobre , nommé Ousmane Tanor Dieng au poste de Président du Haut Conseil des collectivités territoriales. Voici le contenu du communiqué de presse de la présidence de la République portant sur cette nomination.

Conformément à son option de consolidation de notre modèle démocratique et de renforcement des institutions sénégalaises, le Président de la République a pris, ce jour, 20 octobre 2016, trois décrets :

– le décret n° 2016-1639 du 20 oct. 2016, portant nomination de membres du Haut Conseil des collectivités territoriales

– le décret n° 2016-1640 du 20 oct. 2016, portant convocation de la première session du Haut Conseil des collectivités territoriales.

– le décret n° 2016 – 1641, portant nomination du Président du Haut Conseil des collectivités territoriales, en la personne de Monsieur Ousmane Tanor DIENG.

Après l’élection au suffrage universelle indirect des 80 membres et la nomination, par ses soins des 70 autres membres, le Président de la République matérialise ainsi la volonté du peuple Sénégalais, exprimée à l’occasion du référendum du 20 mars 2016, de raffermissement de notre architecture institutionnelle en favorisant une participation plus active des collectivités territoriales dans la définition et la mise en œuvre des politiques publiques.

En effet, dans le cadre des missions qui lui sont dévolues et grâce à la diversité des profils qui le composent, le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCTT) confère plus de pouvoir aux populations à la base à travers leurs élus et d’autres acteurs désignés pour leur compétence par le Président de la République.

Le HCTT vient apporter plus de vigueur à la gouvernance locale et au processus de décentralisation dont l’Acte 3 accentue les acquis.

Engagé dans une dynamique soutenue d’émergence, le Sénégal franchit ainsi une étape décisive dans la maîtrise de sa politique de développement au bénéfice de tous les Sénégalais.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.