Djiddah Thiaroye Kao -Pour un mégot de cigarette, Barry Kounta poignarde à mort son ami intime | La Depeche du jour

Djiddah Thiaroye Kao -Pour un mégot de cigarette, Barry Kounta poignarde à mort son ami intime

Djiddah Thiaroye Kao -Pour un mégot de cigarette, Barry Kounta poignarde à mort son ami intime

Le jeune Khadim Ly n’a pas eu la vie sauve. Victime de coups de poignard pour une histoire de cigarette de la part de son ami Barry Kounta allais Baye Fall, il n’a pu être sauvé au poste de santé «Deggo» de Djiddah Thiaroye Kao.

C’est la psychose au quartier Gouye Fatou Maïga. Hier, vers les coups de 11 heures, les populations ont assisté à une scène de meurtre qui sera gravée dans la mémoire de ces dernières à jamais. Né en 1990 et carreleur de profession, le jeune Khadim Ly a été poignardé par son ami Barry Kounta allais Baye Fall pour une histoire de cigarette. Deux coups lui ont été assénés, un au dos et le second au niveau de la côte. Suffisant comme blessures graves pour entraîner la mort de Khadim Ly.
Baignant dans une mare de sang, la victime est vite transportée au poste de santé «Deggo» de la localité. Hélas, aux urgences, les médecins, qui sont venus à sa rescousse, ne lui ont pas permis d’échapper à la mort. Après 3 minutes entre les mains de ces derniers, Khadim Ly a rendu l’âme.
Les populations, informées de la triste nouvelle, ont pris d’assaut la structure sanitaire. Les femmes, les amis du défunt, les proches et parents ont versé des larmes, d’autres s’écroulent sur le sol. La commune de Djiddah Thiaroye venait de perdre un de ses fils. Comme il est de coutume, la police, les sapeurs-pompiers ainsi que la presse, informés, tous se sont rendus sur les lieux.
Après le constat de la police, le corps de la victime a été évacué à l’hôpital Le Dantec pour les besoins de l’autopsie.
Quant au présumé meurtrier Barry Kounta alias Baye Fall, il a été arrêté par les éléments de la police de Thiaroye. Il sera déféré au Parquet pour répondre devant le procureur des faits qui lui sont reprochés.
Selon Pape Guèye, témoin oculaire des faits, Barry Kounta alias Baye Fall a demandé à son ami Kounta de lui permettre deux tirs de cigarette. Ce dernier ayant refusé de lui céder son bâton de cigarette, Kounta dégaine alors son couteau et lui plante deux coups qui entraînent sa mort.
L’insécurité est galopante au niveau de cette commune tout comme dans d’autres localités de la banlieue. «Ici, la majeure partie des jeunes sont armés de couteau», confie-t-on.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.