Décret présidentiel : «Abdoul Mbaye a été abusé», déclare ACT | La Depeche du jour

Décret présidentiel : «Abdoul Mbaye a été abusé», déclare ACT

Décret présidentiel : «Abdoul Mbaye a été abusé», déclare ACT

Les membres de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) ont lavé à grande eau leur président, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye interpellé ces derniers jours pour avoir avoir apposé sa signature, au bas des décrets relatifs aux contrats pétroliers. Ses proches estiment que cela n’engage pas leur leader qui a été abusé. «C’est le Président qui prend le décret qui en est le premier signataire. Alors, lorsque des informations sont cachées au Premier ministre par un ministère, en quoi sa responsabilité est engagée ?», s’interrogent les proches du Premier ministre de l’ère Macky Sall.
«C’est comme si vous aviez un différend avec une banque et que vous accusez le directeur de cette banque. Le Premier ministre est le chef du gouvernement, mais il y a un ministre en charge du dossier à étudier qui présente un rapport. Mais le pouvoir en place ne peut faire que ce genre de reproche pour se laver. Abdoul Mbaye a été abusé. Il dit qu’il ne regrette, en aucun cas, avoir servi son pays, mais ce qu’il regrette, c’est avoir eu à travailler avec des gens qui travaillent contre les intérêts du Sénégal», précise Khary Diène, porte-parole de l’Act.
Dans le quotidien L’Observateur de ce jeudi 27 octobre 2016, il demande de «replacer les choses dans leur contexte». Dans ce contexte de 2012, est-ce qu’on pouvait imaginer qu’il y ait des gens travaillant contre leur pays ? S’il y a interpellation de Abdoul Mbaye par la justice, il doit y avoir interpellation de tous ceux qui ont participé dans ce dossier, sans exception», insiste l’Alliance pour la citoyenneté et le travail.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.