Décès De Ndiouga Dieng, Un Des Piliers De L’orchestra Baobab | La Depeche du jour

Décès De Ndiouga Dieng, Un Des Piliers De L’orchestra Baobab

Décès De Ndiouga Dieng, Un Des Piliers De L’orchestra Baobab

L’artiste-chanteur sénégalais El Hadj Ndiouga Dieng, un des piliers de l’Orchestra Baobab, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à Dakar, à l’âge de 71 ans, a annoncé à l’APS son camarade de groupe, Balla Sidibé.

« Je vous annonce une mauvaise nouvelle : notre ami et camarade Ndiouga Dieng est décédé cette nuit », a-t-il dit par téléphone, précisant que les obsèques sont prévues vendredi, selon des informations fournies par sa famille.

Issu d’une longue lignée de griots de l’ancienne région du Cap-Vert (actuelle région de Dakar), Ndiouga Dieng, né à Bargny (département de Rufisque), était électricien de formation.

Il avait intégré l’armée puis la police, dans les années 1960, avant de quitter ce corps, période au cours de laquelle il avait chanté « Xarit mbaa merewoo ma ».

Il a intégré l’Orchestra Baobab au début des années 1970. Il y trouve de célèbres musiciens, Abdoulaye Mboup, Balla Sidibé, Médoune Diallo, entre autres.

Ndiouga Dieng a aussi été membre de l’Orchestre national. Il y a pris sa retraite en 2005. Compositeur de talent, il l’auteur de titres devenus des tubes : « Dee moo woor », « Bul ma miin », « Jirim ».

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.