Chambre criminelle de Ziguinchor: Gilbert Bansilou condamné à 10 ans de travaux forcés pour viol suivi de meurtre | La Depeche du jour

Chambre criminelle de Ziguinchor: Gilbert Bansilou condamné à 10 ans de travaux forcés pour viol suivi de meurtre

Chambre criminelle de Ziguinchor:  Gilbert Bansilou condamné à 10 ans de travaux forcés pour viol suivi de meurtre

La chambre criminelle de Ziguinchor (sud) dont la deuxième session s’est ouverte lundi, a condamné Gilbert Bansilou à dix ans de travaux forcés pour viol suivi du meurtre de sa copine collégienne de 15 ans, a constaté l’APS.

La deuxième session de l’année de la chambre criminelle de Ziguinchor s’est ouverte sur cette affaire de viol suivi de meurtre dont les faits se sont déroulés en avril 2014 au quartier Kadior de Ziguinchor. Le corps en état de décomposition de Lyndia Badiaky était retrouvé dans une fosse septique aux alentours d’un célèbre dancing.

Les premiers éléments de l’enquête ont conduit les limiers vers Gilbert Bansilou. Agé de 35 ans à l’époque des faits, Bansilou est accusé d’avoir violé puis tué la jeune collégienne avant de jeter son corps dans une fosse septique.

L’accusé a nié les faits de viol, expliquant devant les juges qu’il a eu ‘’à deux reprises au cours d’une nuit dans sa chambre des rapports sexuels consentants’’ avec sa copine.

‘’Après notre deuxième rapport, je suis sorti prendre de l’air. Au retour je l’ai trouvée inerte au bord du lit. J’ai tenté de faire bouger son corps mais elle restait inanimée (…) pris de panique, j’ai gardé le corps avant de le jeter dans la fosse vers 5 heures du matin’’, a expliqué l’accusé.

Ces explications sont loin de convaincre le parquet général qui a requis la perpétuité et des travaux forcés contre Bansilou, estilmant qu’il a ’’agi intentionnellement en faisant disparaître la scène de crime en brûlant les habits de la fille, le drap qui les couvrait et en faisant un lavage à grande eau de sa chambre’’.

Dans son délibéré, la chambre criminelle a reconnu Gilbert Bansilou coupable de viol suivi de meurtre et l’a condamné à dix ans de travaux forcés.

Au total 14 affaires sont inscrites au rôle de la deuxième session de la chambre criminelle ouverte lundi à Ziguinchor où plusieurs cas ont trait à la culture et au trafic de chanvre indien aux côtés d’autres comme meurtre, infanticide et viol.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.