Attaques contre Gakou : le directeur de cabinet de Niasse ramollit le ton | La Depeche du jour

Attaques contre Gakou : le directeur de cabinet de Niasse ramollit le ton

Attaques contre Gakou : le directeur de cabinet de Niasse ramollit le ton

Invité du Grand Jury de la Rfm, Bouna Mouhamed Seck, le directeur de cabinet de Moustapha Niasse, le président de l’Assemblée nationale, avait déclaré que Malick Gakou, le leader du Grand parti, est soutenu par des lobbies.
Ce dernier lui a servi une sommation interpellative. Et selon son avocat, Me Khassimou Touré, Bouna Mouhamed Seck n’a pas réitéré ses propos. Il a invoqué « un souci pédagogique pour protéger (son) peuple et la démocratie ».
« Vous conviendrez avec moi qu’il y a une grande différence entre ces propos et ce qu’il avait dit dans l’émission Grand Jury, recadre Me Touré. Il y a un grand fossé entre parler pour dire la vérité et parler dans un souci pédagogique. »
Du coup deux options se présentent à Malick Gakou : poursuivre la procédure en déposant une plainte ou la suspendre. Son avocat lui recommande la deuxième voie de l’alternative. « D’autres combats plus importants l’attendent », plaide-t-il.
Mais le leader du Grand parti semble déterminé à faire payer ses déclarations au directeur de cabinet de Niasse. Il dit : « Je l’ai interpellé devant Dieu, il s’est débiné. Mais il doit répondre devant la justice des hommes. Je me concerterai avec mon avocat. » (Source : La Tribune)

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.