Agée de 18 ans, elle met sa virginité aux enchères

Agée de 18 ans, elle met sa virginité aux enchères

Aleexandra Khefren a 18 ans et est originaire d’Europe de l’Est. Pour venir en aide à ses parents, qui seront bientôt expulsés de leur maison, et financer ses études à Oxford, la jeune femme a décidé de mettre sa virginité aux enchères. Via un bureau d’escort girls, elle réclame au moins un millions d’euros à celui qui s’offrira le droit de coucher pour la première fois avec elle.

Comme elle le révèle dans le talk show britannique « This Morning », l’idée lui est venue en regardant « Proposition Indécente ». Un film dans lequel un milliardaire, incarné par Robert Redford, propose un million de dollars à une jeune femme en difficulté financière (ndlr. rôle joué par Demi Moore) en échange d’une nuit d’amour.

« Avec un verre de vin, ça devrait aller »
Pour « Alex », l’identité et le physique de l’heureux élu sont accessoires. « C’est purement professionnel et il n’y aucune émotion liée à cela. Avec un verre de vin, ça devrait aller ».

Très active sur Instagram, où elle poste des clichés assez explicites, Aleexandra a subi un test de virginité. Quant à la situation médicale du futur gagnant, elle n’y a pas encore réfléchi. « Je lui ferai sans doute passer un test également ». Choqués par les révélations de l’étudiante, les présentateurs n’ont pas hésité à l’interpeller sur son choix. « Je suis moi-même père et j’aimerais quand même te demander ceci: Es-tu cinglée? Est-ce vraiment un choix mûrement réfléchi? », lui lance l’animateur Phillip.

« Mes parents ne sont pas au courant »
Pour Aleexandra, l’aspect financier est fondamental. Grâce à cet argent, elle veut offrir une maison à ses parents et les sortir de la misère sociale. En revanche, elle ne souhaite pas leur parler de son projet. « Je leur ai dit que j’allais travailler comme mannequin. Ils ne sont pas au courant. Mon père est extrêmement sévère. Il ne serait jamais d’accord. Je ne lui confesserai jamais ». Pas sûr qu’avec son passage dans l’émission, elle puisse garder le secret encore très longtemps…

Son témoignage a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. La plupart des téléspectateurs s’indignent de cette marchandisation du corps de la femme. « Quel message donnez-vous aux jeunes filles? On leur apprend à respecter leur corps et puis ceci… », peste une internaute. D’autres se veulent moins moralisateurs et montrent même une certaine compréhension. « Qui sommes-nous pour juger son choix? », estime quelqu’un d’autre.

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.

Close