Affaire Café de Rome: Le Tribunal a finalement suivi le parquet, les 12 employés relaxés | La Depeche du jour

Affaire Café de Rome: Le Tribunal a finalement suivi le parquet, les 12 employés relaxés

Affaire Café de Rome: Le Tribunal a finalement suivi le parquet, les 12 employés relaxés

Le Tribunal des flagrants délits a rendu ce jour son verdict sur le jugement du dossier des 12 employés du Café de Rome. La juridiction a finalement suivi à la lettre les recommandations du parquet en relaxant purement et simplement les 12 travailleurs du célèbre hôtel.

Jugé hier après deux renvois, le verdict du procès de l’affaire du vol présumé perpétré au niveau de « Café de Rome », et portant sur un montant de 20 millions F Cfa a été rendu ce jour par le Tribunal des flagrants délits de Dakar. Et comme on pouvait s’y attendre après le réquisitoire du procureur de la république qui avait requis la relaxe des agents, hier, le tribunal a rejoint le parquet dans sa position. Les 12 employés du Café de Rome sont ainsi donc renvoyés des fins des poursuites comme l’avait demandé leurs conseils lors du procès.

Pour mémoire, les 12 employés du « Café de Rome », poursuivis pour les délits d’association de malfaiteurs, vol répété en bande organisée et abus de confiance ont fait face hier aux magistrats du Tribunal de Dakar. À la barre du Tribunal, ces 12 employés arrêtés il y’a trois semaines par la Division des investigations criminelles (Dic), puis déférés au parquet et placés sous mandat de dépôt, avaient à l’unanimité nié les faits qui leur sont reprochés.

Ils avaient soutenu que « les images des caméras de surveillance brandies par la partie civile en guise de preuve ne montre que le partage de pourboires, ce qui n’a rien de frauduleuse puisque pratiqué depuis toujours dans les hôtels restaurants de luxe comme le café de Rome », se sont t’il alors défendus.

Il s’agit de Aminata Faye, Fatou Thiam, Khady Diouf, Odile Gomis, Mariétou Diawara, Aminata Dabo, Cheikh Sadibou Tamba, Andala Wilane, Guy Mathieu Anoma, Waly Sène, Aliou Diamanka, Amadou Diallo, Marie Geneviève Coly, Marie Niang, et Colette Ngom Faye. Le tribunal a décidé aujourd’hui de les relaxer purement et simplement.
Jotay.net

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.