Abdou Khafor Touré attaque l’opposition | La Depeche du jour

Abdou Khafor Touré attaque l’opposition

Abdou Khafor Touré attaque l’opposition

Dans un entretien accordé à EnQuête, le responsable « apériste » dit tout le mal qu’il pense de l’opposition sénégalaise.
Abdou Khafor Touré indique d’emblée qu’il y a une crise dans l’opposition et c’est regrettable ce qui s’y passe selon lui. « Connaissant les acteurs, je ne crois pas qu’il y ait quelque chose d’absolument structurant ou de sérieux qui peut lier les différents animateurs de l’opposition. Aujourd’hui, quel est le lien idéologique ou doctrinal qui peut unir les différents acteurs du Front pour la défense du Sénégal/Mankoo Wattu Senegaal ? Je ne le vois pas. J’ai le sentiment que l’opposition sénégalaise est constituée simplement par un conglomérat de milliardaires, de rentiers oisifs qui ne savent pas quoi faire et qui, aujourd’hui, pour certains dont les intérêts sont menacés ou qui cherchent protection, se regroupent pour la défense de leurs intérêts », a-t-il dit faisant allusion à l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye et à Malick Gackou qui semblent être les cheveux dans la soupe.

Aussi, constate-t-il que tous ces leaders membres du Front sont des hommes d’affaires. « D’ailleurs, est-ce que vous les entendez parler des problèmes des Sénégalais, de la préoccupation des Sénégalais de se loger, de se vêtir, de se soigner et de se nourrir ? Vous les entendez parler de l’éducation, de la jeunesse, de l’insertion des jeunes, de la santé, d’agriculture ? », s’interroge-t-il avant d’ajouter : « Non ! Eux-mêmes le disent, ils se regroupent sur la base de trois points. Mais ces trois points sont réglés. Sur la question de la défense des libertés, on ne peut pas nous dire que le Sénégal n’est pas un pays de liberté. Je dirais plutôt qu’ils se sont regroupés pour la défense de la liberté d’affabulation, la liberté de calomnier et la liberté de désinformer. Ils se battent pour cette liberté ». M. Touré en veut pour preuve l’autorisation donnée aux syndicats de faire leurs revendications sans problème. « Les manifestations qui entrent dans le cadre du respect de l’ordre public sont autorisées. Par essence, moi je dis que les manifestations doivent être autorisées. L’opposition est une coalition de nains politiques. C’est dommage que les forces politiques traditionnelles comme le Pds, le Rewmi et le Bokk Gis Gis se retrouvent dans cette dynamique », regrette-t-il.

xibaaru

Reagissez à cet article

Your email address will not be published.