Menu

Ladepechejour


Vidéo- Japon : un singe et une biche filmés en plein ébat sexuel

Mercredi 11 Janvier 2017

Grâce à la faculté d'apprentissage des macaques japonais, les chercheurs français à l'origine de cette découverte pensent que ce genre de relations sexuelles risque de se développer à l'avenir.


Les primatologues français Cédric Sueur et Marie Pelé, membres du projet de recherche Saru sur les singes du Japon, auraient-ils découvert un comportement animal totalement inédit : une relation sexuelle entre deux espèces éloignées et en milieu sauvage ? C'est en tout cas la conclusion de leur étude publiée mardi dans la revue scientifique Primates, et relayée par Le Monde.

La relation sexuelle en question concerne un macaque japonais mâle et une biche sika. Sur la vidéo de la scène, prise par le photographe Alexandre Bonnefoy en novembre 2015, et diffusée sur le site Internet du programme de recherche, on voit le singe grimper sur le dos de la biche et effectuer de frénétiques mouvements de bassin. Sans équivoque.

VIDEO. Un macaque japonais tente de s'accoupler avec une biche sika (par Saru)



Toilettage et rodéo


Les primatologues français, engagés dans ce projet mené par l’institut pluridisciplinaire Hubert Curien (CNRS) et l’université de Strasbourg, assurent qu'une telle scène n'avait jamais été rapportée auparavant, bien que les interactions entre ces singes et ces cerfs ne soient pas rares. Les deux espèces recherchent en effet de la nourriture ensemble et les premiers toilettent fréquemment les seconds ou leur montent dessus pour jouer. Une forme de rodéo qui ne revêtait jusque-là aucune connotation sexuelle.

Sauf que cette fois-ci, «pas d'ambiguïté : ce mâle cherche bien à passer sa frustration sexuelle sur la première venue», peut-on entendre dans le commentaire de la vidéo. Il s'agit «probablement d'un mâle périphérique pas encore intégré au groupe et qui n'a donc pas accès aux femelles macaques».

Le macaque bientôt imité par ses congénères ?


Du fait d'une incompatibilité anatomique évidente, le primate ne parvient toutefois pas à introduire son sexe dans celui de la biche, mais finit par éjaculer sur la croupe de cette dernière. Comme on peut le voir sur la vidéo, la biche lèche ensuite la semence, ce qui serait «un comportement assez courant chez les animaux car le sperme est particulièrement riche sur le plan nutritif», explique le biologiste au Monde.

Pour les scientifiques français, l'événement n'aurait rien d'anecdotique. «Ce comportement sexuel si particulier ne sera peut-être pas si rare dans les années futures, estiment-ils. D'autres mâles pourront avoir appris de ce dernier à passer leur frustration sexuelle sur les biches sika». Reste à savoir si les biches apprendront à les repousser.

leparisien.fr


Nouveau commentaire :