Menu

Ladepechejour


Gestion du pétrole : la proposition "arbitraire" de Mansour Faye soulève la colère de l’opposition

Lundi 2 Janvier 2017

La décision du maire de Saint-Louis de créer une commission en charge de protéger les intérêts que Saint-Louis devrait tirer de la future exploitation des ressources gazières découvertes au large de la ville, sème la colère de l’opposition qui décide d’installer une entité parallèle, plus « légitime » et « démocratique » que celle de l’édile.



« Ce ne pas parce qu’il est maire de Saint-Louis que le pétrole l’appartient. Tous les Saint-Louisiens ont leur mot à dire sur la gestion de cette affaire », a signalé, lundi, Djibril SAKHO qui fustige l’exclusion de la société civile et de l’opposition dans ce comité mis en place Mansour FAYE.

« On y retrouve que des membres de l’APR et des gens proches de lui », crie le membre du comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), en s’interrogeant sur les prérogatives qui donnent à l’édile de Saint-Louis « l’audace » de créer, à titre personnel et exclusif, une telle commission.

Ababacar GUEYE, le coordonnateur des les Démocrates Réformateurs de Saint-Louis, perçoit, lui, une tentative de « saupoudrage » dans nouvelle démarche du ministre de l’hydraulique et de l’assainissement. « C’est extrêmement grave », a-t-il laissé entendre, en soulignant, vertement que Mansour FAYE, travaille à « endormir les populations ».

Très en colère contre une vision « arbitraire », car, pour lui, « pour créer une commission, il faut d’abord, discuter », il a regretté le format d’un « point de presse fabriqué » que le maire a servi aux Saint-Louisiens, la semaine dernière. « Le bilan qu’il a présenté est à l’image de la Nation du Président la République », a ajouté M. GUEYE.

Ndarinfo


Nouveau commentaire :