Menu

Ladepechejour


Gambie-Jammeh cherche une porte de sortie: Il annonce une loi d'amnistie pour éviter toute chasse aux sorcières

Mercredi 11 Janvier 2017

Le président gambien a nommé un médiateur général pour aider à trouver une solution pacifique à la crise politique qui secoue la Gambie.


Gambie-Jammeh cherche une porte de sortie: Il annonce une loi d'amnistie pour éviter toute chasse aux sorcières
Dans une adresse à la nation diffusée sur la télévision d'Etat, M. Jammeh a assuré que la crise va être résolue de manière pacifique. Il a annoncé qu'il va demander au ministre de la justice et au parlement de voter une loi d'amnistie pour éviter toute chasse aux sorcières. Cherche-t-il une porte de sortie pour lui et ses hommes ? En tout cas, selon la BBC, qui livre l'info, Jammeh a invité les Gambiens au pardon notamment la classe politique gambienne.

Mieux, au moment où son discours était en train d'être diffusé, un bandeau de la GRTS annonce la prestation de serment d'Adama Barrow pour le 19 janvier 2017. C'est dire...

Le recours introduit par son parti sera examiné au plus tôt en mai en raison de l'indisponibilité des juges de la Cour Suprême.

La Gambie traverse une crise électorale depuis que le président sortant Yahya Jammeh a annoncé le 9 décembre qu'il ne reconnaissait plus sa défaite au scrutin du 1er décembre, une semaine après avoir pourtant félicité son adversaire, l'opposant Adama Barrow.


Nouveau commentaire :